PROTEGE - Appui méthodologique pour la mise en place et l’animation du réseau PROTEGE de fermes de démonstration en agroécologie en Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis et Futuna

Début
septembre 2020
Fin
août 2022
Coût de l’action
81 000 €
Rôle dans l'action
Coordination

Pays

France

Thématiques

Agriculture Agriculture Biologique Aménagement du Territoire Biodiversité Climat Forêt Marché

Filières

Bois énergie Noix de coco Vanille

Objectifs principaux

PROTEGE est un projet de coopération régionale qui vise à construire un développement durable et résilient des économies des Pays et Territoires d'Outre-Mer (PTOM) face au changement climatique, en s’appuyant sur la biodiversité et les ressources naturelles renouvelables.

Objectifs spécifiques

Le thème du projet a pour objectif spécifique d’appuyer la transition agroécologique pour une agriculture, notamment biologique, adaptée au changement climatique et respectueuse de la biodiversité, et la gestion durable et intégrée des ressources forestières en Nouvelle-Calédonie, Polynésie française et Wallis et Futuna.

Résultats

R1. Des systèmes agroécologiques viables sont techniquement validés et transférés et les freins au développement de l’agriculture biologique sont levés.
R2. Une politique de gestion intégrée des forêts, de l’agroforesterie et des cocoteraies est définie et mise en œuvre.
R3. Les produits issus de l’agroécologie, de la forêt et de la cocoteraie sont valorisés.
R4. Des outils opérationnels, de coordination et d’accompagnement sont mis en place pour renforcer et pérenniser la coopération inter-PTOM et PTOM/ACP.

Activités

A1. Agroécologie et climat insulaires: Développer les fondements technico-économiques de l’agroécologie en contribuant à l’atténuation et à l’adaptation au changement climatique.
A2. Réseaux agriculteurs / éleveurs: Animer des réseaux de fermes pratiquant l’intensification écologique.
A3. Filière agriculture biologique: Lever les freins et structurer durablement la filière « Agriculture biologique » (AB).
A4. Plans de gestion intégrée et participative des forêts, de l'agroforesterie et des cocoterais: Rédiger et valider les plans de gestion participatifs de forêts, de l’agroforesterie et des cocoteraies.
A5. L'arbre au cœur des pratiques: Appuyer les projets innovants intégrant l’utilisation des arbres.
A6. Du champ à l'assiette: Intégrer les produits issus de l’agroécologie et de l’agriculture biologique dans les systèmes alimentaires, appuyer la commercialisation et la consommation des produits locaux sains.
A7. Valorisation des produits bois et cocotier: Soutenir la valorisation et la mise en marché des produits issus des forêts locales et des cocoteraies.
A8. Coordination et animation territoriales: Assurer la coordination territoriale et le soutien à la mise en œuvre des activités : conventionnement avec une organisation « chef de file » et recrutement d’animateurs territoriaux « Agriculture et foresterie » pour assurer l’animation des échanges et la coordination entre les acteurs des territoires, le suivi et la mise en œuvre des activités et le rapportage technique et financier des actions réalisées.
A9. Plateforme régionale forestière et d'agroécologie: Mettre en place une plateforme régionale pérenne en agroécologie et foresterie permettant d’organiser et de partager les études, les formations et les informations technico-économiques régionales et de soutenir les modes de gestion agroécologiques et biologiques

Personnes associées

20171019_165949.jpg
Co-Directeur

Cédric Rabany

Diplômé d'un Master of Science - Ingénieur Agricole, Développement des Territoires de l'Institut Supérieur d’Agriculture - ISARA - Lyon, il apporte son expertise en analyse et développement de filières agricoles et agro-alimentaires, le renforcement des acteurs des filières (producteurs organisés, privés, publics, industrie agro-alimentaire...) à la compréhension et la chaîne de valeur, et son excellente connaissance des entreprises sur ces marchés

En voir +
marie.png
Chargée de projets / Forêt & REDD+ / France

Marie Nourtier

Docteure de l’UAPV et de l'INRA d’Avignon - Unité EMMAH – en sciences forestières, elle apporte son expertise en termes d'écologie forestière, d'appui au mécanisme REDD+ et comptabilité carbone, de suivi environnemental (eau, biodiversité, occupation du sol, etc.), de développement de stratégies de réduction de la déforestation et supervision de travail technique

En voir +
noemie_rullier_2.jpg
Chargée de projets

Noémie Rullier

Diplômée Ingénieur Agronome, Systèmes Agroalimentaires et Agronomiques durables de Montpellier SupAgro-Institut des Régions Chaudes (IRC), elle apporte son expertise pour appuyer les processus de changements techniques et organisationnels en milieu rural, le conseil à l’exploitation agricole, l'ingénierie de formation et la recherche en Biologie Végétale

En voir +