original_mada_biodiv_lemu.jpg
original_mada_biodiv_lemu.jpg
Actualité

Comment anticiper les impacts futurs du changement climatique sur la biodiversité ?

Le modèle testé à Madagascar et au Mozambique analyse la répartition spatiale actuelle des espèces et les évolutions probables dans le futur

Contexte

L’importance de la biodiversité du Mozambique en raison principalement de la grande étendue de son écosystème de Miombo (40% de la superficie du pays)
La biodiversité du Mozambique est menacée par les changements d'affectation des terres (environ 220 000 ha de déforestation par an) et les processus liés aux changements climatiques
Manque de données et de connaissances disponibles concernant la présence et la distribution d'espèces à l'échelle nationale
De nouveaux outils de modélisation spatiale, combinant les observations de la biodiversité et des variables environnementales, permettent de produire des cartographies de distribution de la biodiversité rapides, à grande échelle, actuelles et futures

Objectifs

La finalité de cette étude est de contribuer à l’identification de zones hautement prioritaires pour la conservation de la biodiversité
• Tester les paquets speciesaltas R pour élaborer des cartes de répartition des espèces au Mozambique
• Produire des scénarios d'évolution de la biodiversité sous les effets du changement climatique

Méthodologie

1) Recueillir des observations sur la biodiversité (données ponctuelles)
2) Dériver et sélectionner les variables environnementales pertinentes
3) Modéliser la distribution des espèces à l'aide de MDS
4) Combinez tous les résultats (#modèles, #espèces)
5) Appliquer des scénarios de changement d'affectation des sols et de changement climatique
6) Analyser les hotspots et zones prioritaires de conservation de la biodiversité

Voir présentation ci-dessous