photo_soutenance.jpeg
photo_soutenance.jpeg
Actualité - 8 févr. 2021

REDD+ à Madagascar : une brillante soutenance de thèse sur la Dynamique du Couvert Forestier

Fety Rakotomalala a admirablement soutenu sa thèse de Doctorat le 22 décembre 2020 à l'Université d'Antananarivo

Fety Rakotomalala a reçu le titre de Doctorat en Physique et Applications, Spécialité: Physique du Globe. Ses travaux portent sur la "Mesure et Suivi de la Dynamique du Couvert Forestier : Cas de l'Ecorégion des Forêts Humides de l'Est de Madagascar".

Méthodologie et résultats

La thèse propose des éléments méthodologiques innovants associant l’analyse des données de télédétection spatiale et des données terrain pour le suivi de la déforestation, la dégradation et la régénération forestière à Madagascar. La méthode proposée porte sur l'analyse spatiale de l'évolution du couvert forestier croisée avec l'évolution des stocks de carbone dans la biomasse aérienne sur l'ensemble de l'écorégion des forêts humides de Madagascar. Les résultats de cette thèse apportent un nouvel éclairage sur des dynamiques forestières peu étudiées (dégradation et restauration des forêts) et des outils nécessaires à la mise en place du système national du suivi du couvert forestier dans le cadre du mécanisme REDD+ à Madagascar.


Cadre de la recherche

Il s'agit d'une thèse en partenariat avec l'Institut et Observatoire de Géophysique d'Antananarivo (IOGA) de l'Université de Antananarivo et l'ONG Nitidæ. Fety était encadré par Professeur Solofo Rakotoniaina et Dr. Clovis Grinand (Nitidæ).

Le jury était composé de :
- Mme Georgette RAMANANTSIZEHENA (Professeur Titulaire, Président du Jury)
- M. Solofoarisoa RAKOTONIAINA (Professeur Titulaire, Directeur de thèse)
- M. Clovis GRINAND (Docteur, co-directeur de thèse)
- M. Solofo RAKOTONDRAOMPIANA, (Professeur Titulaire, rapporteur interne)
- Mme Miadana Harisoa FARAMALALA (Professeur Titulaire, Rapporteur externe)
- M. Lilian BLANC (Docteur, Examinateur)
- M. Samuel RAZANAKA (Professeur,Examinateur)

L'ensemble du jury a adressé ses félicitations au candidat en soulignant la qualité et la quantité de son travail scientifique ainsi que ses aptitudes pédagogiques.


Résumé

La quantification fine et à large échelle des dynamiques du couvert forestier est indispensable dans la gestion des ressources naturelles, pour fournir les connaissances pour lutter contre la perte de la biodiversité et pour réduire les émissions de Gaz à Effet de Serre. À Madagascar, plusieurs études récentes ont montré l’importance de la déforestation, principalement liée à l’agriculture par abattis-brûlis. Cependant, la définition nationale des forêts n’a jamais été prise en compte dans leur processus de traitement des données. Par ailleurs, il n’existe pas ou peu d’informations sur l’étendue et l’importance des processus de dégradation et de régénération forestières. Ainsi, l’objectif de la présente thèse consiste à quantifier la déforestation, la dégradation et la régénération forestières dans l’écorégion des forêts humides de l’Est de Madagascar entre 2000 et 2015. Une approche basée sur la détection de changements d’images multi-dates a été appliquée pour estimer et analyser le niveau de déforestation. L’estimation de la dégradation et de la régénération a principalement été effectuée en faisant simultanément l’analyse de l’évolution du couvert et du stock de carbone forestier. La déforestation a été estimée à 90 171 ha/an entre 2000 et 2005, à 27 103 ha/an entre 2005 et 2010, à 33 978 ha/an entre 2010 et 2013 et à 80 626 ha/an entre 2013 et 2015. La dégradation forestière a été estimée à 20 327 ha/an et la régénération à 7 997 ha/an entre 2000 et 2015. La validation de ces résultats a été réalisée par inspection visuelle des points sur des images de haute résolution spatiale. La précision globale de la carte de déforestation a été évaluée à 90% tandis que pour la dégradation et la régénération, elle a été estimée à 88,5%. La présente thèse propose ainsi des éléments méthodologiques innovants associant l’analyse des données de télédétection spatiale et des données terrain pour le suivi de la déforestation, la dégradation et la régénération forestière à Madagascar. Elle contribue également à fournir les informations statistiques nécessaires à la mise en place du système national du suivi du couvert forestier.
Mots-clés: Déforestation, dégradation, régénération, biomasse aérienne, télédétection

>> La version pdf de la thèse est disponible sur le site de l'Université d'Antananarivo

>> La présentation de la soutenance est consultable ci-dessous