AURA-HB BIODECHETS - Travail de capitalisation des technologies innovantes de valorisation des biodéchets des projets de la coopération Auvergne-Rhône-Alpes / Hauts-Bassins

Début
juillet 2019
Fin
juillet 2020
Coût de l’action
21 000 €
Rôle dans l'action
Coordination et expertise déchets

Pays

Burkina Faso

Thématiques

Bio-énergie Climat

Filières

Cajou/Anacarde Déchets Engrais Karité Mangue

Objectifs principaux

Le projet intitulé « Accompagner les collectivités territoriales des Hauts-Bassins (Burkina Faso) dans la définition d’une politique publique régionale et locale en matière d’économie circulaire » vise à entamer la réflexion au niveau des instances de représentation régionale et communale de cette région, sur le développement de politiques pour la valorisation des déchets organiques (biodéchets) issus des ménages et des industries agroalimentaires.

L’objectif est de renforcer les capacités de la Région et des 3 communes chef-lieu de province, dans la mise en place de politiques en matière d’économie circulaire. Ce projet répond à un double enjeu de gestion et de valorisation de déchets, avec en toile de fond la recherche des initiatives et techniques en syntonie avec l’économie verte.

Ainsi, la composante 2 du projet consiste au recensement des technologies innovantes de valorisation des biodéchets. La Région Auvergne-Rhône-Alpes a par le passé accompagné des initiatives qui ont abouti au développement de ce type de technologies dans la région ; cette étude est également l’occasion de faire un état des lieux des impacts apportés par ces projets.

Objectifs spécifiques

OS1. Réaliser un bilan de l’état actuel des voies et technologies de valorisation pratiquées sur le territoire de la région Hauts-Bassins
OS2. Faire ressortir les contributions de la Région Rhône-Alpes au développement de technologies adaptées à la valorisation des biodéchets dans les Hauts-Bassins
OS3. Faire ressortir les principales filières de génération de biodéchets et les enjeux et problématiques liées à ces activités économiques
OS4. Formuler des recommandations à l’encontre des élus et agents territoriaux et communaux en matière d’inclusion des meilleures pratiques technologiques dans la stratégie en économie circulaire à formuler

Bénéficiaires

  • 35 techniciens des 4 collectivités burkinabè
  • 995 000 personnes impactées dans les 3 communes (833 475 personnes pour Bobo-Dioulasso, 45 696 personnes pour Orodara et 115 307 personnes pour Houndé)
  • 170 entreprises agroalimentaires

Résultats

R1. Les élus et agents de la Région des Hauts-Bassins et les 3 communes concernées ont une meilleure connaissance de l’économie circulaire (acteurs, innovations techniques, méthodologie) grâce à leur implication lors des travaux de diagnostic et de capitalisation
R2. Les bonnes pratiques technologiques de transformation et de valorisation des biodéchets sont capitalisées et portées à la connaissance des acteurs du territoire
R3. Le document de capitalisation reflète la contribution de la coopération décentralisée au développement de technologies adaptées à la valorisation de biodéchets
R4. Les élus et agents de la Région des Hauts-Bassins et les 3 communes concernées comprennent les enjeux derrière les filières génératrices de biodéchets prioritaires, ainsi que les approches les plus appropriées pour leur gestion

Activités

A1. Recensement des principales filières agroalimentaires génératrices de biodéchets dans la région Hauts-Bassins
A2. Rencontres avec les acteurs-clé des filières agroalimentaires recensées réalisées en collaboration avec les agents des 3 communes concernées
A3. Réalisation du rapport de capitalisation sur les technologies et voies de valorisation recensées ; incluant une analyse critique du niveau d’adoption de ces technologies, leurs avantages sociaux, économiques et environnementaux ainsi que les pistes pour une généralisation des bonnes pratiques, et l’identification des filières à haut potentiel de valorisation de déchets à l’échelle de toute la région
A4. Atelier final pour présentation des résultats et validation

Personnes associées

julia_artigos.jpg
Chargée de projets / Bioénergie & Déchet / Burkina

Julia Artigas Sancho

Ingénieure de procédés et titulaire d’un Master européen en Énergies Renouvelables, elle travaille depuis 2016 sur les questions énergétiques dans l’industrie africaine. L’optimisation des processus de transformation ainsi que les systèmes de valorisation de déchets agricoles en énergie sont ses principaux domaines d’expertise : équipements adaptés au contexte local, formation à l’opération et maintenance, biocombustibles…

En voir +
sacla_aide_2.png
Chargé de mission

Magloire Sacla Aïde

Diplômé en Ingénieur de conception en Génie Mécanique, Option Energétique et technicien industriel en fabrication mécanique de l'Ecole Polytechnique d’Abomey Calavi - EPAC (Bénin), il apporte son expertise dans les énergies renouvelables et notamment la valorisation énergétique de la biomasse et le procédé industriel

En voir +