agri_bio_spg_engrais.jpg
agri_bio_spg_engrais.jpg
Actualité

Plateau télé à la RTI en Côte d'Ivoire "Made in Africa: Le marché du Bio en croissance en Afrique ?" avec Benjamin Garnier

Selon l'Agence BIO, le marché alimentaire bio mondial a été pratiquement multiplié par 6 en 16 ans, atteignant 80,2 milliards d’euros en 2015 et couvrant 57,8 millions d’hectares en 2016

En Afrique, l’agriculture biologique certifiée couvre 1,8 millions d’hectares, mais seulement 0,2% des terres cultivées du continent (selon IFOAM et FiBL).

En Côte d’Ivoire des initiatives se multiplient (50000 hectares en Bio selon FiBL) et il existe un réel potentiel dû aux changements dans la consommation locale et internationale mais l’offre peine à décoller (seulement 1000 tonnes de cacao bio en 2018, soit moins de 0,1% de la production nationale).



Comme l'explique l'émission, un agriculteur ivoirien qui se convertit en Agriculture Biologique prend des risques importants dans un environnement socio-économique non mature. Pour contribuer à l’émergence du bio, nos actions (voir nos références ici) contribuent à:

  • conduire de la recherche/action pour créer du savoir, du savoir-faire et des ressources sur les itinéraires techniques adaptés au référentiel biologique
  • développer des solutions de financement pour la conversion en bio pour couvrir les coûts supplémentaires, les éventuelles baisses de rendements et la prise de risque technique et de marché
  • développer les bio-intrants et leur accessibilité (disponibiité, connaissance, utilisation...)
  • assurer la promotion et la recherche de débouchés pour se faire connaître sur les marchés notamment au niveau UE et USA (les plus gros marchés actuels en bio)
  • soutenir la création d'Agences Bio nationales et leur crédibilité vis à vis des autorités publiques mais aussi des professionnels du secteur agro-alimentaire à l'image du Symabio (Madagascar), CNAbio (Burkina-Faso), de la FENAB (Sénégal) et de la PABE (Bénin)

Actions associées