Le Lab

BIOSCENEMADA - Scénarios d'évolution de la biodiversité sous l'effet conjoint du changement climatique et de la déforestation à Madagascar

Début
mai 2014
Fin
mai 2019
Coût de l’action
265 000 €
Rôle dans l'action
Coordination

Pays

Madagascar

Thématiques

Biodiversité Forêt REDD+

Objectifs principaux

Séparée de l’Afrique puis de l’Inde il y a respectivement 165 et 88 millions d’années, la faune et la flore de Madagascar ont évolué de façon isolée. L'île est mondialement connue pour son incroyable biodiversité, caractérisée par des taux d’endémisme élevés, une importante diversité spécifique chez certains taxa, et l’absence totale d’autres groupes. Cette biodiversité est concentrée principalement dans les forêts tropicales de l’île et se trouve fortement menacée par la déforestation et les changements climatiques.

En savoir plus sur le site internet: https://bioscenemada.cirad.fr/

Résultats

Les résultats du projet doivent permettre d'améliorer l'efficacité du réseau d'aires protégées et d'assurer que le programme national REDD+ maximise les co-bénéfices des projets carbone pour la biodiversité.

Madagascar est en effet fortement impliqué dans la lutte contre la déforestation à travers l’élaboration d’un programme national REDD+ et dans la mise en place d’un Système d’Aires Protégées à Madagascar (SAPM) couvrant actuellement près de 10% du territoire national. Concernant le programme REDD+, BioScene Mada permettra de fournir des outils pour évaluer les co-bénéfices en termes de biodiversité des projets mis en oeuvre sur le terrain. Concernant le SAPM, il permettra d’identifier les zones refuges pour la biodiversité face aux changements climatiques et de prioriser les efforts de conservation sur le terrain (par exemple en identifiant les zones refuges à fort risque de déforestation).

Activités

En utilisant des cartes de biodiversité issues des données collectées par le projet REBIOMA, ainsi que des modèles démographiques et de déforestation, BioScene Mada se propose d'estimer la perte de biodiversité associée à :

  • Différents scénarios de croissance démographique et de déforestation à l'échelle nationale ;
  • Différents scénarios de changements climatiques (ex. scénarios A2a et B2a du GIECC) en produisant des cartes de biodiversité future (obtenues à partir de modèles de niche climatique) et d'identifier les zones refuges et les zones à fort risque de perte de biodiversité ;
  • L'effet conjoint du climat et de la déforestation.

In fine, en comparant les cartes présentes et futures de la biodiversité, BioScene Mada vise à identifier les zones prioritaires pour la conservation de la biodiversité (ex. zones refuges à fort risque de déforestation).

Personnes associées

copie_de_p6162181.jpg
Chargée de mission

Frédérique Montfort

Actuellement en Thèse, elle est diplômée d'un Master 2 en Biodiversité végétale et gestion des écosystèmes tropicaux (BioGET) de l'Université de Montpellier et AgroParisTech, elle apporte son expertise sur la composante biodiversité et sur la dégradation et la restauration des paysages forestiers

En voir +
id_photo_2018.jpg
Chargé de projets

Clovis Grinand

Docteur en Systèmes d'Informations Localisées pour l'Aménagement des Territoires, AgroParisTech, Engref et SupAgro Expert, il est expert en travaux de télédétection, pédologie, foresterie, agronomie et géomorphologie et de modélisation sur les projets liés à la forêt et à l'agriculture, développement d’outils innovants, publications scientifiques, études de mesure d’impact

En voir +
marie.png
Chargée de projets

Marie Nourtier

Docteure de l’UAPV et de l'INRA d’Avignon - Unité EMMAH – en sciences forestières, elle apporte son expertise en termes d'écologie forestière, d'appui au mécanisme REDD+ et comptabilité carbone, de suivi environnemental (eau, biodiversité, occupation du sol, etc.), de développement de stratégies de réduction de la déforestation et supervision de travail technique

En voir +