PSECACAO - Développement d'un système de Paiement pour Services Environnementaux (PSE) dans le sud-est de la Côte d'Ivoire

Début
décembre 2020
Fin
décembre 2022
Coût de l’action
150 000 €
Rôle dans l'action
Coordination

Pays

Côte d’Ivoire

Thématiques

Agriculture Biologique Biodiversité Climat Forêt Marché

Filières

Cacao

Partenaires

Objectifs principaux

L’objectif du projet est de concevoir et de mettre en œuvre un système de chaîne d’approvisionnement qui favorise, encourage et récompense l’entretien, la conservation et la restauration de la végétation indigène existante dans les exploitations de cacao en Côte d’Ivoire. Le projet proposé se concentrera sur le développement du système PSE dans la région du Mé, une zone prioritaire de l'Initiative Cacao et Forêt (CFI), tout en gardant l'objectif pour Cargill d'étendre l'approche dans d'autres régions

Objectifs spécifiques

Phase 1 - Faisabilité et conception - travail de terrain pour développer des indicateurs et des conditions minimales pour les agriculteurs menant à la conception du système de PSE
Phase 2 - Formation et essai - Déploiement du programme et formation de l’équipe de Cargill pour mettre en œuvre et tester le programme proposé
Phase 3 - Évaluation du schéma après une période de mise en œuvre

Bénéficiaires

3 coopératives de tailles différentes et environ 300 champs de cacaoyers

Résultats

R1. Les indicateurs à suivre sur le terrain avec la méthode détaillée pour effectuer des mesures sur le terrain (données à collecter, outil à utiliser, fréquence et période des mesures, etc.) à la suite des inventaires de terrain
R2. Un calculateur mis en place pour les indicateurs de services environnementaux à utiliser dans le système
R3. Une description des stratégies des agriculteurs concernant le couvert arboré à la suite d'enquêtes sur le terrain contenant une estimation du montant du paiement à considérer comme une incitation pour les agriculteurs
R4. Une description de la manière dont le suivi sera inclus dans le système de traçabilité suite à l'analyse des coopératives
R5. Les coûts du système (pour le paiement et le suivi) seront estimés pour un déploiement dans les coopératives de Cargill dans la région du Mé selon différents scénarios à mettre en œuvre (différents niveaux de seuils et modes de paiements). Les avantages potentiels de la valorisation du carbone seront également évalués sous forme de projections
R6. Le système proposé pour la gestion du système de PSE sera décrit ainsi que la méthode de déploiement pour un essai sur toutes les coopératives de Cargill (phase 2)

Activités

A1. Evaluation des caractéristiques des plantations et définition des indicateurs à suivre: surface terrière, couvert forestier, stocks de carbone, diversité spécifique des arbres
A2. Evaluation des stratégies de production des agriculteurs concernant le couvert arboré et les systèmes agroforestiers entreprises dans les coopératives
A3. Évaluation de l’organisation et du système de gestion des coopératives, des systèmes de suivi, de la robustesse des systèmes de traçabilité, de la collecte de données pour l’estimation des coûts d’un tel système, etc.
A4. Analyse documentaire: projections économiques des coûts du PSE (modèle financier) et des avantages potentiels et rédaction du rapport de faisabilité
A5. Atelier de présentation des résultats obtenus et du projet de PSE. A l'issue de l'atelier, les modalités du schéma à tester en phase 2 devront être établies
A6. Production des manuels et outils pédagogiques à utiliser sur le terrain par les équipes de Cargill
A7. Organisation de sessions de formation et présentation de ces manuels
A8. Déploiement sur le terrain par l’équipe de Cargill
A9. Visites régulières de l’équipe de Nitidæ sur un échantillonnage aléatoire des champs et coopérative pour aider les opérateurs et effectuer un contrôle qualité
A10. Intégration des retours d'expérience et amélioration du système PSE et des manuels si nécessaire
A11. Production d'un rapport présentant la version finale du dispositif PSE à mettre en œuvre avec un calendrier concernant l'évaluation du système
A12. Assistance longue durée sur des problèmes techniques (mesures sur les champs, flux de données, traçabilité...) ou pour certaines modifications du système s'il devient inadapté aux conditions de production ou de vente
A13. Si nécessaire, une éventuelle réorientation du schéma sera effectuée en raison de nouveaux objectifs ou de nouveaux services environnementaux à payer

Personnes associées

clipboard01.png
Représentant en Côte d'Ivoire

Benjamin Garnier

Ingénieur Agronome issu de l'Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse (INP ENSAT - spécialité en qualité de l’environnement et gestion des ressources), Benjamin est actuellement notre représentant en Côte d'Ivoire. Il assure également la coordination directe des projets CERTIBIO et ELECTRICI.

En voir +
img_20180324_093949850.jpg
Cheffe de projet DESIRA / Agro-Botaniste / Côte d'Ivoire

Rolande Kouassi Ettien

Botaniste de formation, Rolande est titulaire d'un Master 2 de Systématique, Écologie et Biodiversité Végétales et apporte principalement son expertise dans la conduite de parcelles agroforestières cacaoyères, l’encadrement de coopératives cacao bio et la certification Agriculture Biologique et Équitable. Après avoir occupé le poste d’Agro-Botaniste au sein du Projet REDD+ de la Mé, elle est désormais en charge de la coordination des activités menées par Nitidæ au sein du projet Cocoa 4 Future.

En voir +
elsa_sanial.jpg
Chargée de mission de recherche / Agriculture & Marché / France

Elsa Sanial

Docteur en Géographie de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et du Centre International de Recherche pour l’Agronomie et le Développement (CIRAD), elle apporte son expertise sur les dimensions écologiques, agronomiques et socio-économiques de l’agroforesterie, sur la durabilité dans la filière cacao, l’analyse des systèmes agricoles à l’échelle territoriale, l'étude des systèmes socio-écologiques, enquêtes en sciences sociales, cartographie et botanique. Elle dispose également d’une expérience de plusieurs années en montage et coordination de projets

marie.png
Chargée de projets / Forêt & REDD+ / France

Marie Nourtier

Docteure de l’UAPV et de l'INRA d’Avignon - Unité EMMAH – en sciences forestières, elle apporte son expertise en termes d'écologie forestière, d'appui au mécanisme REDD+ et comptabilité carbone, de suivi environnemental (eau, biodiversité, occupation du sol, etc.), de développement de stratégies de réduction de la déforestation et supervision de travail technique

En voir +
tio.jpg
Chargé de mission SIG et Télédétection / Côte d'Ivoire

Tiodionwa Abdoulaye Ouattara

Titulaire d’un Master de Télédétection et Systèmes d'Information Géographique pour l'Aménagement et la Gestion des Terres et des Ecosystèmes, Tiodionwa a intégré l'équipe de Nitidæ Côte d’Ivoire en décembre 2016. Il poursuit actuellement une thèse dédiée au suivi des dynamiques (agro)forestières dans le cadre du Projet REDD+ de la Mé (PRM)

En voir +
tokou_bonna_antoinette.jpg
Chargée de mission Sylvo-Botaniste / Forêt & REDD+ / Côte d'Ivoire

Tokou Bonna Antoinette

Titulaire d’un Master 2 du Centre d’Excellence Africain sur les Changements Climatiques, la Biodiversité et l’Agriculture Durable (CEA-CCBAD) de l’Université Félix Houphouët Boigny (Côte d’Ivoire) et d’une Licence en Aménagement et Gestion des Aires Protégées de la faculté d’Agronomie de Parakou (Bénin). Elle possède des expertises dans la promotion de l’agroforesterie, la transformation agroalimentaire des Produits Forestiers Non ligneux (Baobab, Tamarin, Balanites, Détarium, Karité, Néré), et en particulier pour le développement des PFNL des systèmes agroforestiers à cacaoyers biologiques