ZAMBAZAMBA - Projet pilote de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE)

Début
mars 2014
Fin
mars 2016
Coût de l’action
58 000 €
Rôle dans l'action
Coordination

Pays

Madagascar

Thématiques

Forêt GIRE

Objectifs principaux

Selon la FAO, la production agricole devra augmenter de 70 % au niveau mondial d’ici 2050 pour couvrir les besoins alimentaires croissants et elle devra doubler dans les pays en développement. Cette augmentation nécessaire de la production ne sera pas sans conséquence sur les ressources en eau, déjà largement affectées dans certaines régions du monde par les effets du changement climatique.

Madagascar est encore plus exposé à ces enjeux compte tenu de la forte prédominance de la riziculture irriguée qui est pratiquée par environ 2 millions de ménages sur quelque 1.2 million d’hectares, soit 60% de la surface cultivée. De plus, la très grande majorité des rizières malgaches présente une très faible maîtrise d’eau avec des infrastructures rudimentaires : canalisation de l’eau d’un bassin amont et drainage partiel, ce qui explique en partie leurs faibles rendements et ne manque pas d'occasionner des confilts d'usage réguliers avec les projets d'Adduction d'Eau Potable( AEP).

Mobilisés depuis plusieurs années aux côtés de la Région Haute-Matsiatra, la Métropole de Lyon et l'Agence de l'Eau Rhone-Méditerrannée-Corse ont souhaité, avec l'appui de l'Ambassade de France à Madagascar aller au-delà de leurs actions classiques d'AEP et d'assainissement en finançant ce projet pilote de Gestion Intégrée de la Ressource en Eau.

Objectifs spécifiques

Le projet vise à réduire l'impact des activités agricoles, forestières et pastorales sur la ressource en eau de la commune de Nasandratrony

Bénéficiaires

Riziculteurs de la Région Haute-Matsiatra

Résultats

R1. Eau : réduction de la pression sur la ressource voire accroissement de la ressource
R2. Climat : réduction d'émissions de gaz à effet de serre via la promotion/diffusion des SRA/SRI, séquestration de CO2 dans la biomasse des espèces introduites et dans les sols
R3. Biodiversité : accroissement de la biodiversité locale via la diffusion de pratiques agro-écologiques et l'implantation de nouvelles espèces agro-forestières
R4. Accroissement des revenus des producteurs accompagnés dans l'évolution de leurs systèmes de production
R5. Limitation des conflits d'usage entre eau potable et eau d'irrigation

Activités

A1. Elaboration participative du plan d’aménagement du Bassin Versant (BV) de Zambazamba (100 ha) où sera captée la source alimentant la commune de Nasandratrony
A2. Protection et accroissement des ressources en eau : 60 ha d'aménagements agro-forestiers seront implantés, notamment dans le périmètre rapproché de la source afin de densifier la végétation et de favoriser l'infiltration de l'eau au détriment du ruissellement
A3. Utilisation économe de la ressource en eau : diffusion auprès de 50 producteurs de Systèmes Rizicoles Améliorés ou Intensifs (SRA-SRI) permettant de réduire grandement la consommation d'eau d'irrigation, optimisation de l'utilisation de l'eau par les cultures maraichères de contre-saison et maintien de l'eau dans le sol par réduction de l'évaporation, de l'infiltration et amélioration de la réserve utile du sol : systèmes de goutte-à-goutte, couverture du sol, apports organiques, etc
A4. Mesures d’impact : puisqu’il n’est pas envisageable de mesurer un impact significatif sur une seule année d’intervention, les activités de mesure d'impact se concentreront sur la définition de l’état initial des relations « pluviosité/débit », tant au niveau de la source que de l'exutoire du BV de Zambazamba où un déversoir a été spécialement construit à cet effet. Les mesures des prochaines années serviront à évaluer, à pluviosité constante, l’amélioration des débits précités

Projet pilote de Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) à Madagascar

Personnes associées

vaudry.jpg
Représentant au Sénégal / Assistant Technique Côte d'Ivoire

Romuald Vaudry

Forestier de formation, Romuald est également titulaire d'un Master 2 de Développement et d'Aménagement Intégré des Territoires. Il est actuellement notre représentant au Sénégal et poursuit des missions d'assistance technique au bénéfice de l'équipe de Côte d'Ivoire. Il apporte principalement son expertise sur la conception et la mise en œuvre de projets territoriaux multi-acteurs (REDD+, GIRE) ainsi que sur la gestion durable des forêts et le reboisement.

En voir +
id_photo_2018.jpg
Chargé de projets

Clovis Grinand

Docteur en Systèmes d'Informations Localisées pour l'Aménagement des Territoires, AgroParisTech, Engref et SupAgro Expert, il est expert en travaux de télédétection, pédologie, foresterie, agronomie et géomorphologie et de modélisation sur les projets liés à la forêt et à l'agriculture, développement d’outils innovants, publications scientifiques, études de mesure d’impact

En voir +