h2cp_cote_biomasse_bioenergie_cajou.jpg
h2cp_cote_biomasse_bioenergie_cajou.jpg
Actualité - 7 déc. 2020

Notre intervention à l’événement national virtuel "Relever le défi de l’accès à l'énergie : stratégie, innovation et mobilisation collective"

Un recyclage des déchets qui génère de l'énergie pour les besoins productifs tout en réduisant les pollutions à travers 22 fours à pyrolyse, 9 torréfacteurs et 3 biodigesteurs dans 4 pays et dans 6 filières agricoles

Quelles stratégies pour l'accès à l'énergie?

L’Agence de la transition écologique (ADEME), l’Agence française de Développement (AFD) et le Syndicat des Energies Renouvelables (SER) vous accueillent le jeudi 10 décembre 2020 pour tenter de relever le défi de l’accès à l’énergie durable hors-réseau.

L'évènement vous permettra de découvrir des projets et outils innovants, discuter de thématiques variées et partager vos expériences à travers des cafés virtuels, des sessions thématiques de présentations de solutions et des sessions BtoB (voir programme ici: https://accesalenergie.ademe.fr/sessions)

>> Inscrivez-vous: https://accesalenergie.ademe.fr/registration/register <<


Un four H2CP pour les coques de noix de cajou installé en Côte d'Ivoire

Nos solutions énergétiques pour les besoins productifs

Notre collègue Julia Artigas Sancho interviendra dans l'Atelier 1 - Agriculture et Conservation à 13h30, pour vous parler de notre appui aux artisans pour une diffusion durable de technologies dans la transformation agroalimentaire en Afrique. En effet, la petite industrie agroalimentaire emploie souvent des outils rudimentaires, énergivores et polluants. Le projet ProAgrovalor vise à diffuser des équipements efficients (fours à pyrolyse, bio-digesteurs, torréfacteurs…) et adaptés à la valorisation énergétique des déchets issus de la transformation de l’anacarde, du manioc et du karité chez les transformateurs agroalimentaires locaux de ces filières.

Impacts économiques & environnmentaux

=> recyclage de la biomasse non-valorisée issue de la transformation (coques, tourteaux, eaux usées...)
=> production d'énergie à partir de cette biomasse, ré-injectée dans les besoins de l'unité de transformation
=> réduction des fumées polluantes
=> réduction de la consommation en bois
=> constructions 100% locales
=> co-produit du traitement: du bio-charbon


Foyers économes et adaptés à la transformation de karité au Burkina-Faso

Depuis 10 ans nous avons installé auprès de petites industries agroalimentaires, 22 fours à pyrolyse, 9 torréfacteurs, 3 biodigesteurs et 117 foyers améliorés pour la transformation, dans 4 pays et dans 6 filières agricoles pour Gebana Afrique, Sobery, Cajou des Savanes, COOPAKE, SITAB, UGF/CDN...