PONASI2 - Paysages durables et filières inclusives

Début
juillet 2021
Fin
juillet 2024
Coût de l’action
840 000 €
Rôle dans l'action
Coordination Générale

Pays

Burkina Faso

Thématiques

Agriculture Agroforesterie Aménagement du Territoire Biodiversité Climat Dégradation-Restauration Forêt TIC

Filières

Bois d'œuvre Karité Riz

Partenaires

CERDE - Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit de l’Environnement · UE - Union européenne

Objectifs principaux

Dans la continuité du projet PONASI, l'objectif ici est l'obtention d'une gestion durable et d'une valorisation sociale et économique des ressources naturelles du paysage PONASI, favorisant le développement de l’économie locale

Objectifs spécifiques

OS1. Engagement dans la gestion durable des ressources forestières
OS2. Développement d’activités génératrices de revenus de toutes saisons au profit des femmes et d’une contribution significative aux engagements de l’Etat en captation de carbone

Bénéficiaires

  • Les habitants de 4 villages des 3 communes rurales (Biéha, Guiaro, et Nobéré) situés entre les Aires Protégées
  • Une estimation de 150 villages et 60 000 habitants complètant les 30 villages supportés par PONASI et les 20 autres par WAKANDA

Résultats

R1. Valorisation des espaces forestiers par une gestion et utilisation communautaire des écosystèmes forestiers effective et durable
R2. Économie rurale durable développée à travers une structuration de filières inclusives au niveau des terroirs (mise en place de filières inclusives pour les femmes et les jeunes dans les villages cibles)
R3. Gestion et communication du projet assurées et coopération intercommunale renforcée

Maraîchers dans l'un des 4 villages concernés par le projet

Activités

A1. Formalisation d’un modèle de gestion communautaire légal, légitime, juste et équitable
A2. Elaboration et homologation consensuelle des documents pour une régulation communautaire
A3 Promotion d’une production optimale et une commercialisation organisée des produits et services forestiers des zones villageoises de conservation
A4. Elaboration d’une trousse d’information sur les métiers de foresterie (développement des activités forestières génératrices de revenus à travers la filière maraîchage et autres filières agricoles)
A5. Appui au développement des foyers améliorés dolo (cartographie, choix des espèces et mise en place de sources d’eau productives et dispositifs d’arrosage adéquats)
A6. Mobilisation communautaire pour la réhabilitation ou reforestation des périmètres forestiers (3090ha)
A7. Identification et protection des périmètres maraîchers et encadrement à une production intensive sur 4 ha (accompagnement à la commercialisation, aux cultures pluviales adaptées à la transition agro-écologique)
A8. Inventaire sols, biomasse et évaluation carbone dans les forêts villageoises et zones de conservation
A9. Appui au développement de la coopération intercommunale, d’activités socio-culturelles et de promotion de la solidarité en périphérie des AP du paysage PONASI (comité de pilotage, mutuelle de solidarité, système solaire pour l’électrification des ménages...)

Personnes associées

jules_souleymane_gaye.jpg
Représentant au Burkina Faso

Souleymane Jules Gaye

Diplômé d'un Master II of Accounting and Financial Management de l'International School of Engineering (INSOFE), Boston MA, USA, il apporte toute son expertise en matière de développement communautaire durable en Afrique de l’Ouest dans l'agriculture et l’identification et la valorisation d’initiatives individuelles ou collectives locales

En voir +
clovis_grinand.jpg
Chargé de projets

Clovis Grinand

Docteur en Écologie Fonctionnelle et Sciences Agronomiques (SupAgro, IRD et CIRAD) et spécialisé en Systèmes d'Informations Localisées pour l'Aménagement des Territoires (AgroParisTech), il est expert en suivi des changements d'usage des terres par télédétection, cartographie numérique des sols et modélisation spatiale appliquée à la foresterie, agronomie et écologie des paysages. Il est auteur de nombreuses publications scientifiques de rang international

En voir +
marie.png
Chargée de projets / Forêt & REDD+ / France

Marie Nourtier

Docteure de l’UAPV et de l'INRA d’Avignon - Unité EMMAH – en sciences forestières, elle apporte son expertise en termes d'écologie forestière, d'appui au mécanisme REDD+ et comptabilité carbone, de suivi environnemental (eau, biodiversité, occupation du sol, etc.), de développement de stratégies de réduction de la déforestation et supervision de travail technique

En voir +
romaric.jpg
Chargé de mission / Energie / Burkina

Romaric Aouake

Titulaire d’un diplôme d’ingénieur en gestion des activités minières, pétrolières et énergétiques, Romaric a rejoint Nitidæ Côte d’Ivoire en Janvier 2018 en tant que chargé de mission énergie du Projet REDD+ de la Mé. Il apporte maintenant son expertise en termes d’amélioration des techniques de carbonisation dans le cadre du projet PONASI.

loc_simonnot_1082.jpg
Chargé de projets / Bioénergie & Déchet / France

Loïc Simonnot

Diplomé en Ingénieur en Agro-développement international de l'ISTOM, il possède une expertise, reconnue par le secteur public et privé, dans le karité: organisation des productrices, production, transformation, commercialisation et sur la réduction des impacts environnementaux de la transformation agricole

En voir +
sacla_aide_2.png
Chargé de mission / Energie / Burkina

Magloire Sacla Aïde

Diplômé en Ingénieur de conception en Génie Mécanique, Option Energétique et technicien industriel en fabrication mécanique de l'Ecole Polytechnique d’Abomey Calavi - EPAC (Bénin), il apporte son expertise dans les énergies renouvelables et notamment la valorisation énergétique de la biomasse et le procédé industriel

En voir +
ismael_nombre.jpg
Coordinateur Terrain et Logistique / Forêt & REDD+ / Burkina

Ismaël Nombré

Diplômé d’une Maîtrise en Sciences économiques et gestion option économie agricole et de l’environnement de l’Université de Koudougou au Burkina Faso. Il apporte son expertise dans la gestion des projets de développement local, la vulgarisation des techniques de conservation des eaux et des sols, la défense et restauration des sols (CES/DRS) et l’appui aux activités génératrices de revenus (AGR) par la valorisation des produits forestiers non ligneux

ardjata_sontie.jpg
Conseillère en Foresterie / Forêt & REDD+ / Burkina-Faso

Ardjata Sontie

Ingénieure du Développement Rural option Eaux et Forêts de l'Institut du Développement Rural de l'Université Nazi Boni de Bobo, elle a mené des travaux de recherche sur la production et la variabilité génétique du karité à l'INERA, sur des solutions d'adaptation aux changement climatique et la contribution de la végétation à la résilience de la population à WASCAL. Elle apporte son expertise dans l'accompagnement des communautés sur les bonnes pratiques d'aménagement et de protection des forêts communautaires